Le Landomorphe de Paimpont © Mérovée Dubois & Jean-Noël Le Bail

Atelier vivant

Carte blanche - 1h30

SAMEDI 2 JUILLET 2022

17h30 / Forêt de Villecartier
Bazouges-la-Pérouse

Accès avec billet à la journée & week-end
Tarifs week-end 20€ / 10€ (réduit)
Tarifs journée 10€ / 5€ (réduit)

Rendez-vous au parking du Pinsonnet, forêt de Villecartier
Point GPS

Avec les étudiant·es de l’EESAB – Rennes & Quimper, de l’ENSAB et de l’Université Rennes 2

La forêt de Villecartier sera, pour ce 2ème week-end du festival, l’atelier à ciel ouvert des étudiant·es de l’École Européenne Supérieure d’Art de Bretagne, de l’Ecole Nationale Supérieure d’Architecture de Bretagne et de l’Université Rennes 2. Au sein de ce workshop appelé « Atelier Vivant », la pratique plastique s’envisage à travers l’exploration des relations au vivant. Une approche d’écoute sensible à l’environnement qui a déjà mené le groupe à s’immerger dans des espaces tels que la forêt et l’observatoire de Paimpont, allant à la rencontre de théoricien·nes et des acteur·rices du territoire. Les ateliers et la recherche-création menés par les étudiant·es interpellent la subjectivité de chacun·e et rend compte de questionnements éminemment politiques, portant sur le vivre-ensemble et notre empreinte sur ce qui nous entoure. Ce temps de restitution, au cœur de la forêt de Villecartier, clôture cette année de workshop et convoque les enjeux du collectif, de notre condition humaine et la condition du vivre-ensemble avec tous les éléments du vivant.

L’Atelier Vivant est un atelier de pratique plastique explorant les transformations de notre relation au vivant. Dans ce contexte de crise écologique et climatique globale, qui modifie jusqu’à nos affects et nos attachements, l’enjeu est d’aborder le maillage complexe et interconnecté, et non plus à travers les dualismes clivant humains-sujets, nature-objet. Portant une attention nouvelle au vivant non humain, les étudiant·es tentent d’y reconnaître une certaine capacité de vouloir et d’agir. En redistribuant les cartes de la subjectivité, du vivre-ensemble et du politique, il questionne et réinvente la notion d’espace public et l’étend au-delà du périmètre traditionnellement réservé aux humains. Comment l’artiste peut contribuer, à travers la création de formes sensibles, à ce renouveau ? L’Atelier Vivant propose de s’ancrer sur un territoire spécifique tout au long de l’année afin de développer des projets artistiques mêlant recherches pratiques et théoriques, expérimentations plastiques et interventions d’artistes, de scientifiques et de théoricien·nes, en lien avec des chercheurs et chercheuses en éthologie et en écologie du paysage de la station biologique ainsi que des associations naturalistes et le Living Lab Clef à Plélan-Le-Grand. Il fait partie de l’École Universitaire de Recherche : Creative Approaches to Public Space.

www.eesab.fr
www.rennes.archi.fr
www.creativepublicspace.univ-rennes.fr