Apocalypso © Raquel Pimentel

Luara Raio

Apocalypso, une adaptation in situ - (2022) 30min

SAMEDI 2 JUILLET 2022

Impromptu / En forêt
Bazouges-la-Pérouse

Accès avec billet à la journée & week-end
Tarifs week-end 20€ / 10€ (réduit)
Tarifs journée 10€ / 5€ (réduit)

-> Billetterie

Apocalypso est un duo entre la danseuse performeuse Luara Raio et la danseuse et chorégraphe Acauã El Bandide Sereia.
C’est la tentation d’arracher les voiles qui couvrent les mécanismes invisibles de la colonisation du monde, afin de les détruire. Cette vague destructrice plonge ses racines dans un croisement sensible activé par le corps, comme cartographie d’un lieu hybride, où performance, spiritualité et fiction brouille ses limites. Apocalypso invoque l’opacité de certaines images underground, masquées par une vision raciste, coloniale et cis-hétéronormée du monde. Par la performance de leurs deux corps racisés et queers, guidés par des invocations ancestrales et animistes, le duo nous rappelle que “nous sommes des croisements” et que nous avons besoin d’être ensemble et de partager nos histoires.

Conception et mise en scène : Luara Raio
Chorégraphie et interprétation : Luara Raio et Acauã El Bandide Sereia
Scénographie et costumes : Luara Raio et Anat Bosak
Lumière : Luisa L’Abbate
Production déléguée : association cohue – Lucille Belland
Co-production : Centro Cultural de Belém, O Espaço do Tempo & Rua das Gaivotas 6, Teatro Praga, Lisbonne.
Accueils en résidence : Honolulu, Nantes ; Criatório – Circolando, Porto ; ICI – CCN Montpellier-Occitanie ; Forum Dança, Lisbonne.
Soutiens : Fonds de soutien à l’insertion post-exerce initié par ICI-CCN Montpellier-Occitanie – direction Christian Rizzo, avec le soutien de la Drac Occitanie ; Circolando, Centro Cultural de Belém, Rua das Gaivotas 6, O Espaço do Tempo, Lisbonne. Avec le soutien du CN D – centre national de la danse de Pantin, accueil en résidence.
Financements : DGarts et le gouvernement du Portugal.

Performeuse, danseuse, chanteuse de funk gouine et chorégraphe, Luara Raio se forme aux arts vivants entre le Brésil, le Portugal et la France : à l’Université de Brasília, à Forum Dança à Lisbonne et à ex.e.r.ce au CCN de Montpellier-Occitanie. Elle a été chanteuse et compositrice du groupe funk Sapabonde de 2010 à 2015, parcourant de nombreuses villes du Brésil en chantant sur l’expérience lesbienne, de lesbiennes à lesbiennes.
Au Portugal, elle travaille avec João Fiadeiro, Mariana Tengner de Barros, Miguel Pereira, Ana Borralho et João Galante. En 2016, elle créé sa première pièce, le duo Chubby Bunny, ainsi que son solo Flecha. En 2019, elle créé Quadrilogia Da Encruzilhada, une série de danses à l’intersection entre la spiritualité, l’imaginaire et la performance. Son travail s’inscrit dans une perspective lesbienne, racialisée, anticoloniale du corps qui entend activer menaces et fractures dans les représentations hégémoniques du genre, de la race et du corps.

www.luararaio.com