© Pauline Brun

Pauline Brun

Jardins - (Création 2022) entre 40min et 1h

SAMEDI 25 JUIN 2022

16h / Petit bois du Lac Tranquille
Combourg

Jardins est un projet chorégraphique pour jardins et un groupe de performeur·euses in situ. Il vise à traverser différentes villes et leurs espaces verts. Pour chaque nouveau jardin, un groupe à géométrie variable est constitué et invité à participer à un workshop. En prenant appui sur certains des usages que nous faisons de ces espaces, Jardins propose des décalages et laisse apparaitre, dans l’enrayement d’une mécanique, des fictions.
Convoquant l’absurde, le non-sens, le burlesque, il s’agit de questionner par cette proposition nos pratiques de ces espaces de nature architecturée.

>>> Lire l’entretien entre Pauline Brun et Milena Forest au sujet de Jardins, paru sur Ma Culture le 31 mai 2022

Conception, chorégraphie : Pauline Brun
Collaborateur·ices artistique : Adaline Anobile et Jean-Baptiste Veyret Logerias
Performance : Adaline Anobile, Pauline Brun, Jean-Baptiste Veyret-Logerias et les groupes
Chargée de Production : Lucille Belland
Production : No Small Mess
Coproductions : Nos lieux communs – programme Nomades / CDCN de Toulouse – La Place de la danse / Mille Plateaux – CCN La Rochelle.
Accueils en résidence : Extensions sauvage ; Plastique Danse Flore ; À domicile Guisseny.
Remerciements : Mi-Mai, Gilles et Claire Amalvi, Rachel Garcia, Jonas Chéreau, ENSP Marseille et Versailles.

Chorégraphe, performeuse et plasticienne, Pauline Brun joue avec les contextes et les différents médiums explorant le corps avec auto-dérision et à la lisière de l’absurde. Formée au Conservatoire de Nice, à la Villa Arson, à l’École Nationale Supérieure des Beaux-Arts de Paris et à ex.e.r.ce au CCN de Montpellier-Occitanie, elle déploie des propositions entre art visuel et chorégraphie. Elle présente son travail de performances, installations et vidéos notamment au centre George Pompidou, au MAC VAL, au Salon de Montrouge, au MAMAC, à La Station artist-run-space, au CN D. En 2018, elle crée Scruffy shot, un duo avec Jonas Chéreau, où elle pose le white cube dans la black box. En 2022, elle crée le solo Raide d’équerre au 3bisf pour le Festival Parallèle où elle s’intéresse par des effets low-fi à distordre l’espace et le corps. En tant que danseuse ou scénographe, elle collabore avec Fanny de Chaillé et Philippe Ramette, Alain Buffard (reconstruction de Mauvais Genre), Pol Pi, Jule Flierl, Nina Santes, Adaline Anobile, Jonas Chéreau, Antoine Cegarra. Actuellement, elle travaille sur les créations Jardins, pièce de groupe pour les espaces publics, et Tie-Tool, en collaboration avec Marcos Simoes qui s’appuie sur le malentendu comme un outil chorégraphique et visuel.

www.paulinebrun.com